Catégories
International Politique

« Pandora Papers » : plusieurs chefs de gouvernement mis en cause

Source : L’Obs

Le Premier ministre tchèque et le roi de Jordanie ont dissimulé des avoirs dans des sociétés offshore, selon les révélations du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

Plusieurs dirigeants, dont le Premier ministre tchèque, le roi de Jordanie ou les présidents du Kenya et d’Equateur, ont dissimulé des avoirs dans des sociétés offshore, notamment à des fins d’évasion fiscale. C’est ce que révèle une nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), publiée ce dimanche 3 octobre.

L’enquête, baptisée « Pandora Papers », à laquelle ont collaboré environ 600 journalistes répartis dans 117 pays, s’appuie sur quelque 11,9 millions de documents, qui proviennent de 14 sociétés de services financiers. Elle a mis au jour plus de 29 000 sociétés offshores.

Le consortium, déjà à l’origine des révélations sur les « Panama Papers », épingle notamment le roi Abdallah II de Jordanie et ses multiples résidences de luxe. Le monarque a créé au moins une trentaine de sociétés offshore, c’est-à-dire dans des pays ou territoires à fiscalité avantageuse, afin d’acheter 14 propriétés de luxe aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, pour plus de 106 millions de dollars. Pour acquérier l’une d’elles, estimée à 23 millions de dollars, le dirigeant a eu recours à une société domiciliée aux Îles Vierges britanniques.

🔗 Lire l’article complet

Source image : Pexels