Catégories
International

La Chine a envoyé un nombre record d’avions militaires vers Taïwan

Source : Opex 360

En 1995-96, la Chine effectua une série de tirs de missiles dans les eaux territoriales taïwanaises afin d’exprimer son opposition à la politique menée par Lee Teng-hui, alors président de Taïwan, et d’intimider les électeurs taïwanais à l’approche de l’élection présidentielle de 1996. Cette « troisième crise du détroit » de Formose prit fin quand les États-Unis déployèrent deux groupes aéronavals formés autour des porte-avions USS Nimitz et USS Independence dans la région.

Vingt-cinq ans plus tard, la donne a changé. Ne faisant désormais plus mystère sur ses intentions de mettre la main sur Taïwan, Pékin a considérablement développé ses capacités militaires. Et l’Armée populaire de libération [APL] ne cesse de faire monter la pression sur Taipei.

Ainsi, en 2020, le ministère taïwanais de la Défense a fait état de plus de 380 incursions des forces aériennes chinoises dans sa zone d’identification de défense aérienne [ADIZ]. Une telle activité de l’APL n’avait été plus vue depuis la troisième crise du détroit de Formose. Et ce n’est visiblement qu’un début.

Depuis le début de cette année, plus de 500 incursions chinoises ont déjà été détectées dans l’ADIZ taïwanaise. Et le fait nouveau est que les formations aériennes de l’APL sont de plus en plus étoffées. En janvier, celle-ci a envoyé 15 avions dans les environs de Taïwan en une seule journée, puis 20 à la fin mars, 25 le mois suivant et 28 en juin dernier.

🔗 Lire l’article complet

Source image : AFP