Source : Les Observateurs

Depuis juin, le régime du bélarussien Alexandre Loukachenko a fait venir par avion près de 4.000 migrants d’Irak, qui ont ensuite traversé clandestinement la frontière avec la Lituanie et sont entrés dans l’UE.

L’ancien ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevicius a qualifié lundi dans le BILD d’”acte d’agression hybride” et a appelé le gouvernement allemand à fournir “une assistance à la fois logistique et diplomatique“.

En conséquence, BILD a demandé au quartier général du gouvernement à Berlin comment il évaluait la situation à la frontière entre le Belarus et la Lituanie. Le ministère des Affaires étrangères a alors réagi de manière inhabituellement vive et a condamné à la fois les actions de M. Lukashenko et celles de la compagnie aérienne irakienne concernée.

En réponse à une enquête du BILD, le ministère des affaires étrangères a déclaré : “Le régime biélorusse abuse des personnes dans le besoin à des fins politiques. L’Allemagne et l’UE condamnent expressément ce comportement des dirigeants de Minsk. Le trafic actif et ciblé de personnes à travers la frontière vers la Lituanie est dirigé contre l’ensemble de l’UE.

Actuellement, le gouvernement allemand envoie “du personnel allemand en Lituanie dans le cadre de la protection des frontières extérieures de l’UE” afin de soutenir le pays “sur le plan politique et pratique”.

En ce qui concerne “Iraqi Airways“, à qui la Lituanie a demandé à plusieurs reprises au cours des deux derniers mois, en vain, de cesser ses vols de contrebande vers le Belarus, le ministère des affaires étrangères à Berlin a déclaré que le gouvernement allemand était “en contact avec la partie irakienne dans le but de mettre fin à l’abus des liaisons aériennes existantes entre Bagdad et Minsk (Capitale de la Biélorussie)”.

#Breaking
The first-ever flight from Sulaymaniyah (Iraq) – a Boeing 737-800 with presumably 180 irregular migrants onboard – is approaching Minsk – of course taking a detour via Russian air space.
It is part of Lukashenko’s and Putin’s war against the European Union.#PutinAtWar pic.twitter.com/vJLrkZVPAC

— Julian Röpcke (@JulianRoepcke) August 2, 2021

Toutefois, ces efforts semblent avoir peu d’effet jusqu’à présent. Hier encore, lundi, “Iraqi Airways” s’est envolé pour la Biélorussie. Pas depuis Bagdad, comme auparavant, mais pour la première fois depuis Sulaymaniyah, dans la région autonome kurde. La compagnie aérienne a évité les espaces aériens européen et ukrainien et a survolé la Russie afin de faire passer des réfugiés présumés au Belarus sans être dérangée.

Mardi encore, un Boeing 747-400 de plus de 400 places s’est rendu de Bagdad à Minsk en survolant l’espace aérien russe. La Russie de Poutine est considérée comme le plus proche et le seul allié du régime de Loukachenko et est donc probablement au courant de ses attaques “hybrides” et inhumaines contre l’UE.

🔗 Lire l’article complet

Source image : Eurotopics