Source : La Libre

La Belgique talonne la France et l’Autriche, pays où les salaires sont les plus taxés.

Les travailleurs et travailleuses belges sont à nouveau les troisièmes les plus taxés de l’Union européenne et occupent la même position parmi un groupe mondial de 34 pays, selon l’étude The Tax Burden on Global Workers publiée lundi. La Belgique talonne la France et l’Autriche, pays où les salaires sont les plus taxés. Ce rapport, rédigé par James Rogers et Nicolas Marques de l’Institut économique Molinari, utilise comme référence les chiffres de l’OCDE et les données sur les salaires des bureaux nationaux de statistiques.

« Le ‘tax shift’ a prouvé que la réduction de la fiscalité sur le travail réduit le chômage et augmente le pouvoir d’achat. Pourtant, les Belges sont toujours parmi les salariés moyens à payer les impôts les plus élevés du monde. En contrepartie, ils n’ont pas accès à des services publics avec un bon rapport qualité prix », soulignent les auteurs. « Les salariés d’autres pays paient des impôts moins élevés tout en obtenant de meilleurs soins de santé, une meilleure éducation et un bien-être en retour. »

Parmi les travailleurs des 34 pays étudiés, les Belges sont les 6e les plus chers à embaucher – pourtant, les Belges se classent toujours 13e en termes de salaire net, relève l’étude. Pour un travailleur moyen, un employeur en Belgique dépense 2,10 euros pour 1 euro de salaire net après impôts, une baisse après un pic de 2,34 euros en 2013.

🔗 Lire l’article complet

Source image : Pexels