Catégories
Politique

Emmanuel Macron favorable à l’entrée du Kosovo dans l’UE

Source : Souverainistes.Info

Lors d’une entrevue à l’Elysée avec le premier ministre du Kosovo, le président de la France, a affirmé que le pays pourrait intégrer l’Union européenne “le moment venu” et sous plusieurs conditions.

La France poursuit sa désindustrialisation, concurrencée par des pays à bas coûts comme ceux de l’Est, faisant partie de la zone euro. Les entreprises y délocalisent leur production comme certains constructeurs automobiles, dont le fabricant de pneu Bridgestone, ayant par ailleurs bénéficié de dizaines de millions d’euros de subventions de la part de l’UE pour quitter la France.

Face à cette perte industrielle, Emmanuel Macron continue à favoriser l’entrée de pays moins disant socialement et économiquement au sein de l’Union européenne. Dernier en date, le Kosovo, dont le premier ministre a été reçu hier jeudi 24 juin à l’Elysée.

Une entrée sous conditions

«Comme tous les pays des Balkans occidentaux», Le Kososo a «vocation, le moment venu et lorsque les conditions seront pleinement remplies, à adhérer à l’Union européenne». Le pays devra d’abord faire «de profondes transformations en matière économique, sociale, environnementale, mais aussi et surtout concernant le fonctionnement des institutions démocratiques, l’État de droit et la gouvernance », a déclaré le chef de l’Etat.

Un revirement inattendu. En octobre 2019, Emmanuel Macron s’était pourtant opposé à l’ouverture de pourparlers d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord. Le président avait aussi gelé le processus d’adhésion pour la Serbie, le Kosovo, le Monténégro et la Bosnie, en raison de soucis concernant la corruption et le crime, avait-il avancé.

🔗 Lire l’article complet

Source image : Atalayar