Source : La Libre

La polémique enfle après les déclarations de la commissaire du gouvernement à l’Institut pour l’égalité hommes-femmes.

La commissaire du gouvernement à l’Institut pour l’égalité hommes-femmes est revenue ce samedi sur l’incident qui l’a opposée à Corentin de Salle (MR), le directeur du centre Jean Gol. Georges-Louis Bouchez lui a répondu une première fois ce week-end jugeant que la jeune femme avait commis de « graves erreurs de raisonnement ».

Ce dimanche, le président du MR est à nouveau revenu sur la polémique et cible une déclaration en particulier, qu’il juge dangereuse. « La discussion n’est pas : est-ce qu’on remet en cause la séparation de l’Eglise et de l’Etat ? C’est : comment la décline-t-on avec un changement démographique« , assure Ihsane Haouach dans l’interview donnée au Soir. Selon Georges-Louis Bouchez, cette prise de position de la jeune femme illustre « son incapacité à faire preuve de la neutralité nécessaire à cette fonction ».

🔗 Lire l’article complet

Source image : Photo News